La Guerre des Clans, Destinée

Il y a longtemps, les Clans sont partis pour une raison inconnue... Cela fait maintenant quelques lunes qu'ils sont de retour mais une nouvelle maladie se déclare...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Dans les profondeurs de l'Abysse résonne l'écho du Temps.. ||Ft. Wing

 :: Tribu Murmurante :: Territoire :: Lande aux Lapins Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Echo du Temps
Chef des Combattants et fonda Malé
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 28/03/2017
Age : 15
Localisation : Derrière toi !
Jeu 31 Aoû 2017 - 14:56
◄► Dans les profondeurs de l'Abysse résonne l'écho du Temps..◄►
Quiconque lutte contre des monstres devrait prendre garde, dans le combat, à ne pas devenir monstre lui-même. Et quant à celui qui scrute le fond de l'abysse, l'abysse le scrute à son tour.

Quiconque lutte contre des monstres devrait prendre garde, dans le combat, à ne pas devenir monstre lui-même. Et quant à celui qui scrute le fond de l'abysse, l'abysse le scrute à son tour.
Quiconque lutte contre des monstres devrait prendre garde, dans le combat, à ne pas devenir monstre lui-même. Et quant à celui qui scrute le fond de l'abysse, l'abysse le scrute à son tour.

Echo du temps ouvrit doucement les paupières, fixant de ses yeux vert émeraude, la sombre tanière des Combattants et ses camarades endormit. Le soleil n'était toujours pas levé... Le Chef des Combattants soupira longuement avant de se lever doucement et de commencer une longue et méticuleuse toilette. Il ne faisait ça que rarement, n'ayant pas spécialement le temps et l'envie de se faire une toilette profonde, mais ce matin il avait tout son temps... Il devait attendre que le soleil se lève pour organiser les patrouilles frontalières, discuter avec les mentors et prévoir les prochains baptêmes. Il était content d'être Chef des Combattants mais cela demandait beaucoup de temps et impliquait beaucoup de responsabilités... Et puis, il y avait une chance pour qu'il devienne le prochain Sous-Chef, et cela lui faisait légèrement peur. Il n'avait jamais voulu être si important, il n'avait jamais voulu naître ainsi, il n'avait jamais voulu être si fort et intelligent, il n'avait jamais voulu être à cette époque... Le matou gris cendré secoua la tête négativement la tête, chassant ses idées noires. Il ne fallait pas penser à ça ! Il regarda autour de lui et constata que le soleil se levait. Parfait ! Songa le matou en se levant. Il allait pouvoir faire les patrouilles et être libre, jusqu'à ce soir du moins. Se déplaçant entre ses camarades endormis, Echo se dirigeait d'un pas lent mais souple vers la sortie de l'antre.

En sortant dehors, le Chef des Combattants fut ébloui par le soleil qui se levait. Il cligna plusieurs fois des yeux tout en se dirigeant vers le tas de gibier. Le camp étant ouvert sur le ciel, dès que le soleil se levait, tout était éclairé par ses rayons, réveillant ses membres endormis. Echo du Temps renifla quelques instants les proies empilées les unes sur les autres et choisit finalement un petit lapin. Regardant le camp qui prenait petit à petit vie, le matou gris et bleu se dirigea vers un coin tranquille, son repas entre ses crocs. Il s'allongea doucement et commença à manger son rongeur tout en observant la Tribu. C'était à peine croyable de se dire que tous ces félins venaient de Clans différents. Ils étaient unis, sans aucun doute plus unis que les Claniques, et se fichaient pas mal des différences. Un petit chat à poil court pouvait parler avec un grand chat à poil long sans se dire qu'il était son ennemi parce qu'il était originaire de la Pluie. Les Claniques sont stupides et se battent pour rien... Songea Echo moqueur. Mangeant le dernier morceau de son lapin, le Chef des Combattants s'étira et se dirigea d'un pas lent vers le Grand Rocher. Après quelques instants devant celui-ci, il finit par bondir et attendre que les Combattants se regroupent près de lui. Il les regarda d'un œil expert et commença à annoncer les patrouilles frontalières. Une fois cela fait, il descendit et se dirigea vers les mentors qui l'attendaient, regroupés près du Grand Rocher. Pendant des longues minutes ils parlèrent, jetant de temps en temps des coups d’œil vers les Novices qui attendaient leur mentor, anxieux. Finalement, les félins hochèrent tous la tête et ils séparèrent. Echo du Temps se dirigea vers le Sous-Chef, parlant avec lui des prochains baptêmes et après quelques minutes de discussion, le quitta après s'être incliné avec respect. Il était enfin libre !

Le matou gris cendré leva la tête et constata que le soleil avait déjà bien avancé dans son parcours journalier. Retenant un soupir, Echo se dirigea vers la sortie, se demandant bien ce qu'il allait pouvoir faire. Observer les Novices ne le tentait pas trop et les frontières étaient déjà surveillées... C'est alors que lui vint à l'esprit une idée. Les tunnels ! Cela faisait quelques temps que personne n'était allé vérifier l'état des tunnels et même si beaucoup de Particuliers passaient dedans, il fallait vérifier. Le Chef des Combattants s'arrêta de marcher et huma l'air, vérifiant que personne ne lui suivait. Bien sûr, il n'était pas interdit d'utiliser les tunnels, au contraire, mais rare était ceux qui connaissaient parfaitement les tunnels. Echo du Temps ne voulait pas que quelqu'un se perde dedans en le suivant... Ne sentant aucune odeur, il continua sa route, se dirigeant vers un tunnel dans la Lande aux Lapins. Il y arriva rapidement et vérifia encore une fois que personne ne le suivait. Aucune odeur, aucun son, aucun mouvement ne lui parvenait. Parfait ! Le matou cendre bougea, sans les casser, les branches et les feuilles qui cachaient l'entrée du tunnel. Après quelques instants sans rien faire, le Chef des Combattants se glissa dans le tunnel.

°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°


C'est superbe sœurette ! ♥


Merci Piaf ! ♥

Autres signatures:
 

Citations:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Date d'inscription : 25/08/2017
Localisation : Tss...
Dim 17 Sep 2017 - 13:27
Le ciel avant l'aube est d'un bleu profond, entre l'encre obscure de la nuit et la source immaculée du jour. Le soleil commence à colorer d'un orange pâle l'horizon indistinct. Le vert endormi de la lande créée un contraste saisissant avec ce spectacle aérien. Tout autour de toi, la nature s'éveille, répondant à l'appel de l'astre rougeoyant. C'est un moment propice à la chasse, car les proies nocturnes se préparent au sommeil tandis que les diurnes sortent petit à petit de leur engouement. C'est à cet instant précis que le gibier baisse sa garde. Glissant à travers les ombres, tu scrutes les marécages de tes yeux d'améthyste. Du coin de l'œil, tu repères un crapaud somnolent.

Le vent de face, tu t'approches doucement du batracien, tes épaules roulants sous ton pelage ébène. Tu t'arrêtes à une longueur de queue, prêt à bondir. Le malheureux crapaud qui ne se doute de rien lâche un croissement rauque et sonore tout en fixant devant lui d'un regard endormi. D'un bond, tu sautes sur ta proie et l'immobilises entre tes pattes, griffes sorties, avant de lui donner le coup de grâce. Satisfait, tu prends le corps sans vie dans ta gueule et te diriges vers un terrain plus sec afin de l'enterrer. Tu notes mentalement où il est enfouit. Tu es du genre à chasser en solitaire, tôt le matin ou bien tard le soir. Une fois ta tâche achevée, tu te redresses, le vent soufflant dans ton pelage. Cette nuit avait été plutôt décevante, tu t'étais donc mis en tête d'aller chasser pour regarnir le tas de gibier pour ceux qui se réveilleront plus tard.

D'une démarche souple et assurée, tu t'avances vers les Tunnels. Cet endroit regorge de proies en tous genres, mais principalement de rats et autres rongeurs souterrains. Un simple clanique sans capacité aurait peur de se retrouver face à face avec un de ces rats énormes qui habitent ces tunnels, mais les membres de la Tribu sont capables de les faire déguerpir d'un regard. Arrivé à ta destination, tu sens comme une odeur familière flotter dans l'air matinal. Tu relèves la tête et renifles autour de toi, les yeux plissés. Tu reconnais l'effluve... d'Echo du Temps ? Que pourrait-il bien faire par ici ? Il est passé il y a quelques minutes, tout au plus...

Amusé, tu t'enfonces dans les profondeurs de la terre tout en suivant sa trace encore fraîche. La pierre est gelée sous tes coussinets, mais ce n'est rien comparé aux questions avides qui se pressent dans ta tête. Manifestement, Echo du Temps se dirige vers les territoires du Clan de la Pluie. A-t-il une aimante qui l'attend là bas ? Un frisson de dégoût hérisse ton échine. Non, il ne s'abaisserait pas à un tel pêché. Alors peut-être une excursion d'espionnage ? Tu souris d'un air entendu. Le chef des guerriers saura toujours te surprendre. Peut être cette journée compensera la nuit ennuyante que tu as passée ? C'est ce que tu vas bientôt savoir.

°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°~°
Merci Malé pour cette beauté ♥ :
 

Cauchemar te provoque en #660099

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dans les profondeurs de la Moria
» « Dans les profondeurs des Ténèbres, je viendrais te chercher. » || Mary & André [+18] [FINI]
» cette nuit à côté de toi, c'était comme une lueur dans les profondeurs. ҂ TALIE
» [MORIA] « Des tambours, des tambours dans les profondeurs. »
» [PROPO / MONTS DU FER] Dans les profondeurs de la montagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans, Destinée :: Tribu Murmurante :: Territoire :: Lande aux Lapins-
Sauter vers: